Cours de chant Paris, enlever l'air dans la voix pour une meilleure technique vocale, pour une voix plus saine

L'air dans la voix

Une voix soufflée n’est pas une fatalité. En effet, si elle est due à une « mauvaise habitude », les cours de chant peuvent vous aider à résoudre le problème. Si elle est due à une pathologie, il convient de consulter une orthophoniste spécialisée dans la voix après un bilan en phoniatrie. Grâce à un bon suivi, il est possible de remédier à ce problème.

 

Cependant, il est inutile de culpabiliser : nous posons notre voix naturellement et nous pouvons vivre avec cette voix soufflée en permanence si elle ne nous fatigue pas. Dans le monde artistique, elle est très utilisée voire très recherchée. Comme je le dis souvent, chaque voix a son public. Les artistes tels que Mylène FARMER on un succès immense grâce à une présence scénique et à la qualité de ses compositions. Cependant, il ne faut jamais oublier qu’on peut être relativement limité en technique vocale.

 

, Si on veut chanter ou parler très longtemps avec une voix claire, puissante et timbrée, il faut commencer à travailler plus sérieusement.

 

 

Comment survient cette fuite d’air ?

 

 

Lorsqu’on émet un son, les cordes vocales se rapprochent et se ferment (accolement). Si la fermeture est incomplète, l’air passe entre les deux cordes vocales.

 

Il faut donc travailler « l’accolement » avant d’apprendre à utiliser les résonateurs de façon optimale.

 

 

Peut-on prendre conscience de cette fuite d’air ?

 

 

Oui, il est tout à fait possible d’en prendre conscience si l’on prend le temps de s’observer sans se juger.

 

On peut faire un son sur le son /m/ dans sa zone de confort et mettre sa main devant les narines en jouant sur la distance. La sortie de l’air est-elle brutale ? Est-ce que je sens toujours l’air lorsque j’éloigne ma main ? L’air qui sort est-il chaud ? Ressemble-t-il à un souffle chaud ou à une simple chaleur ? Puis-je réduire ce souffle chaud en gardant le même effort vocal ?

 

 

Vous pouvez répéter l’exercice en émettant un son sur le /a/ et vous poser les mêmes questions. Si vous voulez réduire l’air, vous pouvez aussi placer une feuille devant la bouche et faire en sorte qu’elle ne bouge pas lors de l’émission du son.

 

Attention : réduire l’air ne nécessite aucun effort vocal supplémentaire ni aucun serrage. Il suffit simplement de garder le même effort et de vous concentrer sur les vibrations que vous ressentez et sur la différence du son. Lorsque la feuille ne bouge pas, votre son est plus clair et plus timbré.

 

Soyez à l’écoute de votre corps lors de votre exploration. Si vous serrez la gorge, montez les épaules, créez un blocage au niveau du cou, le résultat attendu sera obtenu mais vous risquez d’engendrer d’autres crispations.

 

Alors, accueillez les informations données par votre corps et adaptez-vous en fonction de ses besoins en restant très détendu.

 

 

Bonne exploration !

 

Comment réduire l'air dans la voix?