chant ET sensations corporelles

chant et sensations corporelles

Voici un article qui explique comment travailler son retour proprioceptif: il a été rédigée par la créatrice de Chant Attitude Voix.

 

Pour un chanteur, il est parfois difficile de trouver un lieu et un moment propice au travail. Comment reprendre sa chanson, retrouver ses sensations corporelles et se corriger lorsqu’on est entouré de ses voisins, de sa famille ou de ses collègues de travail ?

J’ai trouvé la réponse par hasard en m’appuyant sur les connaissances acquises auprès des trois formateurs qui m’ont suivie : Véronique Murillo qui m’accompagne depuis trois ans et quelques jours, Emmanuelle TRINQUESSE pour la formation sur les fondamentaux d’une voix saine et libre et Robert SUSSUMA pour la formation Estill.

Durant ces sessions de stage, nous chantions en silence pour prendre conscience du retour proprioceptif. Je pratiquais ces exercices avant de me coucher pour ne pas perdre les nouvelles habitudes qui font du bien.

Il y a 10 jours, j’ai eu une poussée de rhinopharyngite qui m’empêchait d’enchaîner deux phrases. Heureusement, la voix n’était pas abîmée. Il était hors de question d’arrêter de pratiquer. Pour cela, il m’a fallu réfléchir et mettre d’autres techniques en place.

J’ai donc commencé à reproduire les exercices vus en cours en silence en imaginant bien le résultat simultanément. Même si je savais que l’appareil vocal était déjà bien actif, j’ai pu le constater en posant ma main sur le cou : j’ai senti sous mes doigts les mouvements du larynx qui montait, le cricoïde qui basculait lors d’un passage à une note aiguë. J’ai donc décidé de travailler ma chanson en silence sans être interrompue par une quinte de toux : le résultat ne m’a pas déçue. Je suis parvenue à sentir la pression dans la bouche, à entendre même le son dans ma tête, y compris sa modification lorsque je bougeais mon visage. Je sentais également que mon corps réagissait, que le soutien était très présent malgré l’absence de la voix.

Pour conclure, je dirais que c’est un exercice excellent pour prendre conscience du forçage vocal et réveiller son retour proprioceptif ou sa conscience corporelle.

Alors, amis chanteurs, cessez de vous énerver lorsque votre ascenseur est bloqué à l’étage inférieur ou supérieur ou lorsque votre bus ou votre métro a du retard : vous avez largement de quoi optimiser votre temps d’attente ! Si vous vous sentez observés à cause de vos grimaces, dites-vous que c’est le métier !

Merci à Véronique qui avait déjà attiré mon attention là-dessus, à Emmanuelle pour l’optimisation du temps d’attente et à Robert pour la pratique intensive de cet exercice.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau