Quelle est l'utilité des cours de chant lorsqu'on sait chanter?

A quoi servent les cours de chant?

De nos jours, cette question est souvent posée par des chanteur(euse)s qui s’adonnent à cette passion depuis longtemps : en effet, ils ou elles ont une voix naturelle qui leur permet de se faire plaisir en se défoulant au maximum ou tout simplement d’embrasser une carrière d’artiste. Certaines personnes sont même très fières de ne jamais avoir besoin de solliciter un coach vocal. C’est un point de vue tout à fait recevable si on a appris à chanter naturellement mais dans ce cas, quelle est l’utilité des cours de chant ?

 

 

Dans un monde où l’on chante pour différentes raisons, il me paraît important d’apporter une réponse à cette question qui nous est souvent posée par les chanteurs confirmés et par les personnes qui n’ont jamais osé franchir le pas. Grâce à l'expérience que j'acquière en tant que professeur de chant, je pense pouvoir expliquer notre métier en quelques lignes.

Tout d’abord, rappelons que ce sont les élèves qui trouvent leur professeur de chant pour une raison bien particulière. Certains manifestent de la curiosité et souhaitent découvrir leur voix, d’autres considèrent le chant comme une thérapie et éprouvent le besoin de se libérer vocalement… Nous avons également des demandes d’élèves qui souhaitent tout simplement apprendre alors qu’ils n’ont pas l’oreille musicale, ni la conscience mélodique, encore moins de notions de solfège. Pour ma part, je trouve que c’est un acte extrêmement courageux car cette acquisition leur apprend à dépasser leur limite et leur redonne confiance.

A la lecture de l'explication précédente, les chanteurs confirmés répondraient qu’ils ne ressentent pas le besoin de prendre de cours de chant car ils savent parfaitement chanter, qu’ils ont des aigus, des graves, une bonne résonance et ainsi de suite…

Inutile de rappeler que les cours de chant sont en général personnalisés et que les techniques sont nombreuses et permettent à chacun d’entre nous de travailler différemment. De plus, une même technique enseignée à deux élèves peut répondre à un besoin différent : par exemple, si l’un a l’impression de travailler l’équilibre entre le corps, le souffle et la voix, l’autre a l’impression de travailler le début du son ou le soutien.

Si chaque chanteur prend le temps de s’écouter, il trouvera forcément un point à améliorer.

Les chanteurs confirmés qui ont un talent inné ne sont pas toujours conscients du forçage corporel ou vocal : ils sont portés par le répertoire à boucler en peu de temps, par un concert à assurer, par cette voix qu’il faut pousser le plus loin possible pour percer dans le métier ou pour être entendu. Alors, ils crient pour montrer leur coffre, force le corps et la voix et terminent leur répétition ou leur prestation avec des douleurs au niveau des cervicales, en bas du dos… Le lendemain, ils sont malades et sont étonnés d’être en-dessous de leur performance. Il ne faut jamais négliger les échauffements corporels et vocaux ni les exercices de récupération vocale.

Pour eux, les cours de chant les aide à connaître l’appareil vocal, à équilibrer le corps, l’air et la voix et leur apprend à chanter sainement pour être opérationnel tous les soirs : ils prennent ainsi conscience d’une performance possible sans effort, sans forçage et sans fatigue et de l’émotion qui est aussi au service de la voix.

Comme le dit si bien Emmanuelle Trinquesse, fondatrice de l’approche Chant Voix et Corps, « si on casse une corde de guitare, on peut toujours la changer. Mais si les chanteurs se casse une corde vocale, c’est foutu ».

Prenons soin de cet instrument très précieux qu’est la voix.